Comment réussir son Elevator pitch ?

Pourquoi vous devriez arrêter d’utiliser des templates PPT gratuits sur Internet

Comment réaliser un bon storytelling ?

Pour fédérer une communauté autour de son projet, partager son histoire est un acte marketing de plus en plus courant. Création d’une entreprise, chronique d’une collaboration, anecdotes sur la fabrication d’un produit, tous les moyens sont bons pour mettre en avant son authenticité. Mais si le storytelling est un outil redoutable pour intéresser et fidéliser une cible, attention à ne pas tomber trop loin dans le récit d’invention. La sincérité est la stratégie la plus sûre pour garder intacte la confiance de votre public.

Qu’est-ce que le storytelling ?

Adopté par le marketing depuis de nombreuses années, ce moyen de communication reprend les codes du schéma narratif afin de promouvoir un label ou un produit. Littéralement « raconter une histoire », cet outil du brand content fait appel aux émotions du public. Il rend ainsi les marques plus accessibles, met en avant les valeurs des entreprises ou enrichit l’histoire de la création d’un produit.

Quels sont les fondements du storytelling ?

Cette méthode de communication est basée sur la sensibilité. L’individu retient plus facilement une émotion qu’il a ressentie qu’une phrase qu’il aurait lue ou entendue. Le storytelling joue alors sur une réaction physiologique qui amène l’auditeur à s’identifier. Pour cela, il faut évidemment narrer une histoire sur fond d’authenticité ! Le persona doit se projeter donc le récit doit être sincère et raconté avec le cœur. C’est là qu’on veut aller chercher l’auditoire !

Mais le storytelling n’est pas une mince affaire. Aujourd’hui, tout le monde a une histoire à partager et certains le font mieux que d’autres. Il faut savoir se démarquer sur un volet très concurrentiel pour mettre en avant vos valeurs et votre histoire sans perdre de vue votre cible.

Comment réussir son storytelling ?

Les bases du storytelling reposent sur la capacité à raconter. Pourtant tout le monde n’est pas un conteur né. Et si le procédé semble plus facile qu’il n’y paraît, c’est parce qu’on raconte ou entend des histoires depuis la nuit des temps. Cet acte fait appel à des réminiscences profondes. L’utiliser avec justesse permet d’optimiser les chances de fidéliser une audience.

Raconter une histoire authentique

Pour raconter une histoire impactante, elle doit reposer sur une base d’authenticité. Le public a envie de rêver en gardant les pieds sur terre. La société évolue aujourd’hui en cherchant du sens dans toutes les facettes du quotidien. Que vous ayez une entreprise à promouvoir ou un produit à vendre, il va falloir trouver les mots justes pour susciter l’intérêt et l’adhésion. Vous devez donc définir plusieurs éléments nécessaires à la construction de votre storytelling :

  • un objectif et une cible pour garder en tête l’aspect marketing ;
  • des protagonistes proches de votre persona pour que le public se sente impliqué ;
  • un contexte précis dans lequel la cible peut se projeter.

Réelle ou fictive, votre histoire doit toujours miser sur la sincérité. Un mensonge, même s’il vous sert sur le moment, pourrait avoir des conséquences désastreuses et vous faire perdre la confiance de votre auditoire.

Utiliser les codes de la narration

Une bonne histoire a son lot de rebondissements, et cela se vérifie dans la réalité comme dans la fiction. Lorsque vous allez raconter votre histoire, n’hésitez pas à utiliser le schéma narratif classique avec son élément perturbateur, ses péripéties et son dénouement. Ces éléments permettent d’apporter du relief à votre récit, de créer du suspense, de l’envie et finalement de susciter des émotions.

Faites en sorte de conclure sur une fin positive, qui marque les esprits sans aller dans la surenchère. Cette fin doit être ouverte pour que vos auditeurs ou lecteurs aient toujours l’impression que l’histoire dans laquelle ils se sont identifiés continue avec eux. N’oubliez pas que c’est votre histoire, mais que vous la racontez à une cible désignée dans un but précis.

Intégrer l’ADN de l’entreprise tout au long du storytelling

Le storytelling est un outil qui, employé à bon escient, permet de mettre en avant n’importe quel élément. Gardez donc à l’esprit que vous devez toujours placer votre entreprise, votre label ou votre produit au centre du discours. En effet, le but du brand content, dont le storytelling fait partie, est de créer une image de marque accessible et facilement relayée par le public.

Utilisez des anecdotes, des souvenirs qui racontent la naissance de la marque pour susciter l’intérêt de l’auditoire. N’ayez pas peur de mettre l’accent sur les difficultés rencontrées au cours de la création. Lorsqu’elles apportent une résolution positive, elles permettent de rendre l’entreprise plus abordable et de donner ainsi du sens aux valeurs qu’elle défend. Le storytelling est un pont constant entre votre histoire et celle de votre cible. Il fait le lien entre vos valeurs communes, ou entre votre offre et les besoins du consommateur.

Illustrer son storytelling grâce à PowerPoint

Dans le cadre du storytelling, une présentation PowerPoint donne un décor ainsi qu’une structure à votre histoire. Elle devient le support de votre discours, mais vous en êtes toujours le conteur. Il faudra ainsi miser sur des éléments visuels qui éclairent vos propos, plutôt que sur des textes qui parasitent votre message. Vous êtes dans le domaine de l’émotion ! Vous pouvez donc mettre de l’effet dans vos slides avec des animations, tant qu’elles ne se substituent pas à vos paroles.

La boite à slides, spécialiste PowerPoint depuis plus de 20 ans, vous propose des présentations uniques qui vous ressemblent et illustrent pleinement vos discours. Vous profiterez ainsi d’un décor parfait pour rendre votre histoire mémorable.

Réalisez un PowerPoint Professionnel avec l'aide de notre équipe : Demandez votre devis !

  • Max. file size: 512 MB.
    Taille maximum du fichier : 10Mo
  • Max. file size: 512 MB.
    Taille maximum du fichier : 10Mo
  • Drop files here or
    Max. file size: 512 MB.
      Taille maximum des fichiers : 10Mo