Un fond sombre ? Une idée lumineuse !

Usuellement, les présentations sont réalisées sur fond blanc. D’ailleurs, lorsque vous créez un nouveau document sur PowerPoint, automatiquement, le logiciel vous propose un modèle blanc. Et si vous sortiez de ces sentiers battus et osiez le noir ? Impact garanti.

La fatigue visuelle

Qu’importe le support utilisé pour votre projection, un arrière-plan blanc produit une lumière extrêmement vive. Cela aura pour conséquence d’éblouir – et ainsi fatiguer – votre auditoire tout au long de votre intervention. Le test le plus probant serait de placer une slide claire après une série de slides à l’arrière-plan sombre. L’éclat soudain de la lumière blanche va perturber physiquement vos spectateurs, les obligeant à se détacher, à rétrécir leurs yeux et à perdre l’attention sur le sujet. Un fond noir avec du texte blanc sera beaucoup plus facile pour leurs yeux et vous aidera à les garder complètement éveillés. Ceci est particulièrement important dans des environnements sombres tels qu’un théâtre où le public est principalement dans le noir. Mais cela fonctionne tout aussi bien, en termes de contraste et de confort pour le public , dans une pièce éclairée.

Garder l’attention du public sur vous

Le rôle des diapositives est d’illustrer le message que l’on transmet, et non d’être le message lui-même. Il est donc important que les gens puissent “enregistrer” le message de la slide en 3 à 5 secondes et se concentrer sur le présentateur, plutôt que de passer le reste du temps à compter les carreaux au plafond. Malheureusement, nos yeux sont naturellement attirés par les sources de lumière. Ainsi, plus vous mettez de la lumière à l’écran, plus les gens seront attirés par la diapositive. En mettant moins de lumière à l’écran, l’auditoire pourra se concentrer davantage sur vous et sur ce que vous dites.
Souriez, vous êtes filmés
Vos prises de paroles sont filmées ? photographiées ? Assurez-vous que vos slides ne soient pas plus claires que vous. Sinon, les caméramen et les photographes auront du mal avec le contraste, car la lumière des projecteurs ne suffira pas à vous rendre plus brillant que l’écran blanc.

Les contraintes, dont il ne faut pas avoir peur

– “Je ne peux pas imprimer” Une réticence logique et compréhensible. Bien qu’un support PowerPoint ne soit pas destiné à l’impression, il est courant que nos clients veuillent imprimer leur présentation. C’est plus facile pour la relecture et annoter ses corrections. Heureusement, en se rendant dans les réglages d’affichage du logiciel, il est possible d’intervertir certaines couleurs pour l’impression N&B. Ainsi, vous pouvez imprimer votre présentation en noir et blanc sans risquer d’y laisser une cartouche.
– “Je suis obligé de détourer les images” Oui, pour s’intégrer au mieux sur le fond foncé, vos logos, pictos, photos, illustrations,… devront être sur fond transparent pour éviter la bordure blanche. Oui, cela demande un peu plus de travail ou de recherche. Mais l’image sera magnifiée.

Pour conclure…

Ces conseils vous ont convaincus, mais vous n’osez pas encore franchir le pas devant un large auditoire ? Pas de souci, testez-les lors de vos réunions internes et notez le feedback de vos collaborateurs. On est prêt à parier qu’il sera positif…

Conseils, astuces & actus